À l’aube de cette nouvelle année, nous vous proposons quelques ouvertures sur le territoire du Brabant wallon.

La première ouverture consiste à arpenter le territoire de la créativité urbanistique en Brabant wallon à travers la deuxième édition d’un corpus de fiches éponyme, fraîchement édité par le Brabant wallon, en collaboration avec notre Maison de l’urbanisme. D’Ittre à Jodoigne en passant par Louvain-la-Neuve, vous découvrirez autant de projets que de façons innovantes et astucieuses d’aménager et de ménager (c’est-à-dire de prendre soin des ressources bâties et naturelles) le territoire du Brabant wallon. Munissez-vous de ce corpus, auprès de notre Maison de l’urbanisme, pour appréhender le savoir-faire urbanistique et architectural !

La deuxième ouverture est pour l’avenir avec une kyrielle de découvertes, d’échanges et de débats autour des mutations et des horizons du territoire du Brabant wallon. Autant de rencontres, à distance et on espère – en chair et en os, qui nous permettrons, avec vous, de parcourir et de décortiquer les enjeux qui façonnent notre cadre de vie : mobilité, agriculture, effets de la crise du Covid 19 sur nos espaces intérieurs et extérieurs, logement, défi écologique et social, etc. Sur l’établi 2020-2021 : les Arènes du Territoire qui mettent en débat l’enjeu de l’artificialisation des sols mais in fine, c’est bien la question de l’habitabilité de notre monde d’aujourd’hui et de demain que nous avons travaillé au coeur de nos Arènes locales dont nous donnerons sous peu les résultats.

Retrouvez ici les activités qui jalonneront le début de l’année 2021. On démarre avec des Mini Midis des débats en ligne qui s’invitent chez vous tous les quinze jours pour continuer à décortiquer et décoder, ensemble, les rouages de l’urbanisme !

Troisième ouverture : arpenter les enjeux du Brabant wallon avec le prochain numéro d’Espace-vie, un numéro à la saveur particulière : celle d’être à sa 300e parution ! C’est en effet depuis 1989 que nous contribuons à rendre l’aménagement du territoire accessible à tous – des élus aux élèves – et à en faire, une matière résolument collective !

Enfin, la dernière ouverture c’est celle que vous amorcerez, depuis votre fenêtre, en nous livrant votre regard sur votre lieu de vie. Et ce, par l’entremise du condensé du territoire du Brabant wallon. Voilà là donc une autre ouverture que vous nous proposez et qui contribuera à faire de notre Maison de l’urbanisme une fenêtre sur vos territoires.

Avec nos pensées solidaires et au plaisir de vous retrouver,

L’équipe de la Maison de l’urbanisme,

PS : la photo Une fenêtre sur vos territoires a été prise à Court-Saint-Étienne. Elle illustre la façade d’un des rares vestiges industriels des anciennes Usines Henricot.  À quelques pas de cet hangar, ces mêmes Usines ont érigé en 1913 le Foyer populaire, un écrin patrimonial, au sein duquel notre Maison de l’urbanisme – Centre culturel est implantée. D’un creuset industriel à un creuset culturel !

Prochains évènements