L’étalement urbain au coeur des Arènes

Les Arènes du Territoire s’inscrivent dans le sillage de la Déclaration de Politique régionale 2019-2024 qui s’est fixé, dans son chapitre « Développement du Territoire », des objectifs qui vous et nous concernent : réduire l’artificialisation des sols d’une part et freiner l’étalement urbain pour y mettre fin, à l’horizon 2050, d’autre part.

Pour appréhender ces phénomènes aux rouages et effets nombreux (sociaux, paysagers, écologiques, économiques, etc.), le Gouvernement a, entre autres, mis en place un groupe d’étude chargé d’élaborer une méthodologie de mesure de l’étalement urbain. Parallèlement à ce travail, des Arènes du Territoire seront organisées sur l’ensemble de la Wallonie.

Les Arènes du Territoire sont co-organisées par les huit Maisons de l’urbanisme (chacune active sur une portion du territoire de la Wallonie), le cabinet du ministre Willy Borsus, en charge de l’Aménagement du territoire et, enfin, le SPW Territoire Logement Patrimoine et Énergie et Développement Durable.

Des Arènes… pour débattre

Les Arènes du Territoire ouvrent un espace de débat où convergent des opinions et options, à la fois différentes et divergentes, en matière d’aménagement et de ménagement du territoire. Un débat qui vise à récolter les avis diversifiés des acteurs clés qui maillent le territoire du Brabant wallon.

Le 29 septembre c’est le grand démarrage des Arènes.

Du côté de chez nous, en Brabant wallon, nous prévoyons d’organiser deux Arènes (19.10 et 10.11) qui rassembleront un panel d’acteurs-clés. Des acteurs engagés et représentatifs de la diversité des réalités territoriales et de la fabrique territoriale, spécifiques au Brabant wallon.

To be continued…

Nous vous en dirons plus sur les résultats de ces cogitations et débats. D’ici là, découvrez l’origine des Arènes du Territoire et leurs spécificités dans le dernier Espace-vie.

Et vous ? L’étalement urbain, ça vous parle ?

Que représente pour vous ce phénomène qui marque la Wallonie et l’ensemble de la terre devenue, de plus en plus, urbaine ?

L’étalement urbain, ce sont des chiffres qui illustrent une croissance, pas toujours logique. Car si la population augmente d’un peu plus de 10 % en Wallonie depuis 1985, la consommation d’espaces bâtis grossit, quant à elle, de plus de 42 %.

L’étalement urbain, c’est aussi un point de vue, le vôtre, que nous voudrions avec ce questionnaire, mieux cerner et comprendre.

Selon vous, à quoi est dû ce phénomène ? À l’usage de la sacro-sainte voiture, à l’attrait pour la maison-quatre-façades, à nos besoins exponentiels de consommation, à un laisser-faire, aux outils (bien ou mal ajustés) d’organisation du territoire ?  ou bien à d’autres causes ?

Mais, faut-il arrêter l’étalement urbain ? Si oui, comment ? Quels sont les impacts selon vous ? Que pourrions-nous faire, chacun à notre échelle, pour le maitriser ?

Voilà quelques questions qui nous taraudent et pour lesquelles nous serions intéressés d’avoir votre point de vue d’habitant, sur un phénomène qui questionne l’habitabilité du monde d’aujourd’hui et de demain.

Cliquez ici pour nous donner votre point de vue