Les ateliers participatifs animés par la Maison de l’urbanisme du Brabant wallon interrogent les besoins et les désirs en matière d’habiter. En 2024, l’accent est mis sur la mobilité résidentielle des ainé·es.

Le vieillissement de la population, enjeu important et bien identifié pour notre territoire, soulève la question de la mobilité résidentielle des aîné·es. Quels sont les facteurs décisifs du choix de rester chez soi ou de déménager vers un lieu plus adapté ?

Des récits résidentiels pour raconter ses choix

En avril et mai 2024, cinq ateliers participatifs destinés à recueillir la parole des 65 et + seront organisés avec des CCCA (commissions communales consultatives des aîné·es), un panel citoyen, le groupe “habitat, personnes vieillissantes” animé par Habitat et Participation et des représentant·es du milieu associatif.

Des récits résidentiels permettront de comprendre comment iels abordent le choix résidentiel. Comment la diversité des situations personnelles et familiales façonnent leur réflexion ? La localisation de l’habitat joue-t-elle un rôle fondamental dans cette réflexion ? Quels sont les facteurs territoriaux qui freinent les projets résidentiels et nourrissent les espoirs d’un vieillir heureux dans un lieu choisi ?