Ces dernières années, la participation citoyenne a la cote. Que ce soit lors de grands projets de réaménagement urbain ou lors de micro-interventions sur l’espace public.

En effet, cette dernière est devenue presqu’une obligation, une nécessité lors de la conception de tout projet d’aménagement. Mais la participation ne se confond-elle pas trop souvent avec de la consultation ?

De la consultation à la cocréation… il existe ici et là des initiatives spontanées qui illustrent une appropriation directe de l’espace public par des habitants-citoyens, qui font de leurs usages une ressource pour l’urbanisme.
À l’occasion de ce Midi de l’urbanisme, arrêt dans la rue pour explorer les interventions qui font d’elle un espace commun, à des échelles et objectifs différents. Comment ces initiatives perdurent-elles dans le temps ? Comment sont-elles réappropriées par les professionnels pour adapter l’urbanisme à aujourd’hui ?

À travers divers exemples concrets, nous interrogerons les avancées et les freins de ces initiatives et leurs apports au monde professionnel.

Intervenants
  • Chloé Mercenier, architecte-urbaniste, chercheure au sein de l’unité Sasha (Faculté d’Architecture La Cambre Horta – ULB)
  • Christophe Mercier, architecte associé chez Suède 36 architectes
  • Michel Wautot, président de l’asbl Hommes et Patrimoine
Déroulé
12h-12h30 : Accueil et sandwichs (compris dans le prix)
12h30 : Conférence et débat
14h30 : Clôture

Ressources